Problème de grippage de turbo chez Audi

Scazo Messages postés 1 Date d'inscription jeudi 6 février 2014 Statut Membre Dernière intervention 6 février 2014 - 6 févr. 2014 à 02:18
Georges106 Messages postés 5140 Date d'inscription samedi 23 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 5 mai 2018 - 6 févr. 2014 à 12:36
Bonjour,

Client Audi depuis 2002, et après 2 véhicules de la marque je souhaite décrire mes mésaventures liés au grippage du turbocompresseur de ces 2 voitures.

en 2002, j'ai acheté une Audi A4 1.9 TDI Pack Plus 130CH : J'ai conservé ce véhicule 6 ans et en ai été pleinement satisfait que ce soit pour sa qualité de fabrication, le plaisir de conduite et la tenue des divers éléments dans le temps. Le seul problème rencontré a été le grippage du turbo à 92 000 kilomètres. A l'époque, je vendais le véhicule a un neveu et je me suis acquitté de la facture de 1600 € sans broncher.
A l'époque, les contrôles de la maréchaussée n'étaient pas aussi nombreux que de nos jours et malgré le fait d'avoir le pied droit plutôt lourd, j'ai donc du passer par la case de remplacement du turbo.

En 2008, j'ai donc changé de véhicule et me suis orienté vers une AUDI A6 2.0 TDI 140CH Multitronic Ambition Luxe. A ce jour le véhicule a 74 000 kilomètres et le problème de grippage de turbo s'est répété. Cette fois si, j'ai envoyé un courrier recommandé à Audi France pour leur demandé une participation, la réponse est arrivée 3 semaines plus tard par lettre simple ou ils précisaient que "je n'avais qu'à aller me faire voir ailleurs". Ce n'était pas formulé ainsi mais c'est comme cela que je l'ai interprété. Je n'ai pas lâché l'affaire, j'ai sollicité mon assistance juridique qui a mandaté un expert afin d'expertiser le véhicule. Même résultat, Audi France maintient leur position. Las de cette discussion stérile, j'ai fait remplacé cette semaine le turbo à la concession Rose Automobile qui entretien mon véhicule depuis le début. Je me suis donc acquitté hier d'une facture de 1500 € pour le turbo + le prix de la révision qui était à faire.

En effet je roule peu, en effet il y a en France des limitations de vitesse qui ne permettent pas de lâcher les chevaux a chaque sortie de rond point, en effet j'ai acheté 2 véhicules diesel alors que mon choix aurait du s'orienter sur un moteur essence mais à l'époque de ces achats le diesel n'avait pas aussi mauvaise presse qu'aujourd'hui et il était impensable d'acheter une grosse berline allemande autre que nourrie au mazout.
Au foyer, nous avons d'autres véhicules et pour ma part j'utilise quotidiennement un véhicule de service dôté lui aussi d'un turbo. C'est une Citroën C3 qui a 4 ans et quasi 100 000 kilomètres, son turbo est vaillant et ne se met pas en sécurité lorsque je le sollicite. Précédemment j'avais une Renault Mégane DCI que j'ai gardé jusqu'à ses 195 000 kilomètres. Quelques pièces avaient du être remplacées mais pas le turbo !

Mon prochain véhicule sera avec moteur essence ou hybride mais surement pas Audi. Le fait de ne plus verser mon obole a ce constructeur va lui être indolore mais pour ma part je serai satisfait de ne plus me sentir "pigeonner".

Si vous aussi vous avez eu des problèmes similaires avec des véhicules de cette marque ou du groupe VAG, je serai ravi d'échanger avec vous

1 réponse

Georges106 Messages postés 5140 Date d'inscription samedi 23 février 2013 Statut Membre Dernière intervention 5 mai 2018 1 237
6 févr. 2014 à 12:36
Bonjour,
Je ne roule pas et n'est jamais roulé en voiture allemande. Dans le métier depuis bien (trop ?) longtemps, j'ai toujours pensé que les "casques à pointe" n'avaient rien apporté à l'automobile et que la "deutch qualitat" est de la poudre aux yeux, tout au moins en matière de voitures. J'ai des amis dans des concessions "teutones" et les problèmes sont légions. Les clients n'en parlent pas car une majorité est vexée de s'être fait avoir avec un achat réputé fiable (je ne citerai pas de marque...). S'ils avaient les mêmes pannes avec une voiture Française ils en feraient tout un plat et écriraient peut être au président de la République lui-même !!! Là, silence radio, on a un peu l'air bête, surtout au tarif pratiqué par les Allemands ! L'automobile est une invention Française et peu de pays ont apporté autant à son évolution dans tous les domaines. Les problèmes de fiabilité existent partout (même chez le Japonnais ! ) en dépit de résultats brillants. On ne peut faire plus la liste des inventions tricolores qui font fonctionner le parc automobile mondial, on serait taxé de prétentieux, et pourtant... du cycle à 4 temps au différentiel en passant par la carcasse radiale et le moteur diesel (Rudolph Diesel est né à Paris et s'est appuyé sur les travaux de Saadi Carnot pour imaginer son moteur...), je ne voie pas beaucoup d'apports autres que Français. Ma Renault (essence) a largement dépassé les 350 000 kms et si elle portait une étoile à 3 branches sur le capot, tout le monde s'extasierait. Pas de chance pour elle; ce n'est qu'un losange...évidemment ça fait moins rêver !
L'herbe semble toujours plus verte dans le pré du voisin et c'est bien vrai. Je viens de parcourir quelques centaines de kms dans une Ford essence. La route n'était pas de première qualité, j'ai constaté que le constructeur avait encore bien des progrès à faire dans le domaine de l'amortissement, mais c'est une "Allemande". Bref, le sujet est inépuisable et chacun évolue selon son rythme.
Amicalement.
0