Après réparation lancia musa 1.3 multijet, refus démarrage

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 7 août 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2013
-
 paulux38 -
Bonjour,
Rappel du titre: après réparation lancia musa 1.3 multijet 90cv DFS, refus démarrage.

Après démontage du haut moteur, nettoyage de tout le circuit d'admission, du turbo jusqu'au papillon d'admission, vanne EGR comprise, cause encrassement important, nettoyage au gasoil, chiffons et huile de coude, rinçage et séchage au compresseur.

Merci les constructeurs pour cette belle invention qu'est la vanne EGR. Réinjecté une parties des fumées d'échappement dans l'admission du moteur, pour moins pollué c'est peut-être bien pour eux, mais pour notre moteur, c'est la galère, encrassement du moteur garantie: admission, soupapes, culasse, injecteurs. Adieu performance moteur.
(Au remontage de la vanne EGR sur la culasse, j'ai triché en montant avec le joint, un joint en métal fin plein percé d'un trou de diamètre de seulement 10mm). En principe, pour le calculateur, la vanne EGR fonctionne car il détecte bien une présence de fumée, même si cette fumée est très réduite par le trou de 10mm.

Puis aussi nettoyage de la culasse et du carter d'arbres à cames, démontage et nettoyage (idem ci-dessus) des soupapes, remontage en changeant tous les joints (joints queue de soupapes et joint de culasse compris ainsi que les vis de culasse), culasse en bon état, planéité correct. Je n'ai pas fait rectifier les sièges de soupapes et soupapes, après nettoyages (méthode ci-dessus) répétés, ces derniers parraissaient correct.
J'en est profité aussi pour changer la courroie de commande d'accessoires (120 000km).

Changement de 2 injecteurs échange standart (têtes d'injecteur abimées au démontage avec un extracteur à vis, échec au démontage, nouvel essai de démontage réussi avec un extracteur à inertie pour injecteur à bride, longueur bras 60cm, masse de 4kg, les injecteurs étaient bien grippés dans les puits), les 2 autres injecteurs vérifiés au banc. Remontage sur le carter d'arbre à cames en changeant les joints cuivre pare feu et les joints d'étanchéité injecteur ainsi que touts les raccords haute pression.

Après fin de remontage moteur, vérification des calages du villebreqin et d'arbres à cames après 2 tours moteurs. Vérification des branchements électriques, de l'absence de fuites, et purge du filtre à carburanrt.

Essais de démarrage non concluant, un peu de fumées qui sortes du tuyau d'échappement, mais le moteur refuse de partir. Mise en pression du circuit d'alimentation carburant en tournant la clef de contact sans démarrer 10 fois de suite comme conseillé dans la RT, ensuite tentative de démarrage sans succès.
Opération répétée plusieurs fois de suite sans succès. Je ne vois pas de fuites apparentes sur le circuit haute pression même pendant les tentatives de démarrage au démarreur.

Les bougies de préchauffage sont neuves, elles avaient été changées peu de temps avant la réparation (500km). Je remonterais les anciennes, qui fonctionnaient avant démontage, demain, sait-on jamais, et je referais des essais de démarrage.
Si vous avez une idée sur le refus de démarrage, je suis preneur, j'ai épuisé ma petite science de mécano amateur.

6 réponses

Bonjour,avec un défaut de démarrage il faut toujours commencer par prendre la tension de la batterie au multimètre.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 7 août 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2013

La batterie n'étant pas très bonne, malgré l'avoir mis en charge, j'ai utilisé des cables de démarrage et me suis branché en parrallèle avec notre seconde voiture, moteur tournant à un régime de 2000 tours. Du coup, la tension de 13,4 V était bien présente, ça ne vient pas de là.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 7 août 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2013

Cet aprèm, j'ai vérifié les bougies de préchauffage et leur branchement, tout est correct, vérification en réel, bougies en dehors de leur emplacement, branchées à leur connecteur et en contact avec la masse, clef en position contact, sans démarrage, les quatres chauffent bien.
J'ai utilisé un mélange savon + eau, et est barbouillé tout le circuit haute pression, même la base des injecteurs ainsi que leur tête, généreusement, très généreusement, j'ai laissé s'évaporer un petit peu l'eau, de manière à n'avoir plus qu'une pélicule bien gluante, puis j'ai donner un coup de clef pour actionner le démarreur.
Il y a une belle fuite sur un injecteur qui ne se voyait pas sans le savon, 2 autres injecteurs ont une très légère fuites, tout ceci à la base des injecteurs.
Je pense que c'est cela qui empéchait le démmarrage. J'y retourne pour finir de démonter les 4 injecteurs et vérifier les puits et joints.
Merci, Castormalin, de ton aide.
Je vous tiens au courant de la suite.
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 7 août 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2013

La base des puits d'injecteur, ne sont pas très fameuses, 3 sur 4. Elles ont été creusées par la calamine qui s'y était déposé avant le nettoyage. Du coup, les bagues cuivres, même après serrage, ne rende pas étanche les puits, par rapport aux chambres de combustion. Ceci doit expliquer les problèmes de démarrage, je pense.
Ma solution, rectifier les bases de fond de puits, à l'aide d'une fraise 16mm ou mieux 17mm de rodoir pour siege de clapet de robinet. Je n'ai pas ces 2 fraises, il faut que j'aille les acheter dans une quincaillerie professionnelle. Ca va retarder encore la réparation de la voiture. Une fois les rectifications faites, il me restera un petit problème, il faudra que je compense l'épaisseur perdu lors des rectifications, en mettant 2 bagues cuivre par injecteur, pour que la bride serre bien l'injecteur pour ne pas créer de fuites.
J'espère que c'est possible de mettre 2 bagues cuivre parefeu par injecteur, qu'en pensez-vous?
Bonjour,attention! Vous devez faire impérativement ce type de travail dans une concession Lancia.Cette intervention de haute précision doit être faites uniquement par un mécanicien très expérimenté genre compagnon/OHQ(un vieux de la vieille!).Ne prenez pas de risques,surtout que cela ne vous mettera pas sur la paille!
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 7 août 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2013

Bonjour,
Merci de ton conseil.
J'ai quand même essayé la rectif, le seul rectifieur autour de chez moi est en vacances, c"est la mauvaise période.
J'ai tardé à donner des nouvelles, mon ordi est en panne, lui aussi, il s'y met, j'emprunte celui de ma femme.
Je me suis bricoler un outils avec une fraise de 16mm de rodoir pour robinet (j'aurai préféré celle de 17mm, mais comme par hasard elle n'était pas en vente), j'ai rectifié les 4 fonds de puit d'inj., ils en avaient bien besoin.
Enfin, la Lancia Musa a démarrée. Mais j'ai encore une fuite sur l'injecteur N°2, du coup l'échappement crache une fumée noire. J'espère que c'est dut uniquement à la fuite, et non pas à une soupape non adhérente.
Est-ce qu'une soupape qui n'adhère pas bien, fait une mauvaise combustion et donc une fumée noire, pouvez-vous m'éclairer ?
Du coup, j'ai re-démonter l'inj. 2, le bout était bien recouvert de suif noire, il y avait bien une mauvaise combustion sur ce cylindre. Le 1 et 3 sont nickel, sur le 4, quelque trace de suif noire sur le bout, peut-être une légère fuite, à voir.
Pour compenser la rectif, j'ai mis 2 bagues cuivre parefeu. Je changerais la 2ème bague par une moins épaisse de 1/10ème sur l'inj. 2 et aussi sur le 4, je pense que la fuite vient de là...
Dites-le-moi, si je me trompe !
Pour ce qui est des soupapes, donnez-moi vos avis, Merci.
Salut
Comme on me l'avait dit, 2 bagues parefeu cuivre, très mauvaise idée, les fuites viennent de là.
Il faut que j"aille m'en procurer des plus épaisse pour n'en mettre qu'une.
Je vous tiens au courant de la suite.