Le permis moto est-il difficile ?

Résolu
Jé75 - 9 févr. 2011 à 09:50
 Kat - 17 oct. 2020 à 09:48
Bonjour,

Je souhaite passé mon permis moto, mais ce qu'il ressort de nombreux témoignages, c'est la difficulté... Qu'en pensez-vous ? Quelle étape est-la plus difficile ?

Merci pour vos réponses !!!
A voir également:

9 réponses

Je viens de passer mon permis moto (11/2010), à 51 ans, alors que j'avais passé mon permis voiture aux USA il y a plus de 34ans (à l'époque très facilement) ! J'ai fait une sacré découverte du menu "permis moto" et de sa difficulté qui, en effet, a sacrément augmenté...même par rapport à ceux qui l'ont passé il y a 10 ans apparemment.

I/ D'abord, j'ai dû découvrir le "nouveau" code de la route français, nouvelle mouture avec toutes ces conneries "écolos" du style "combien de temps mets un vélo et une voiture pour parcourir 2 km en ville ?", comme si la réponse était universelle ou même utile pour ne pas être un danger dans la circulation ! Ces écolos et leur conneries de Grenelle nous pourrissent la vie dès qu'ils mettent leur grain de sel quelque part alors que l'écologie devrait être une base naturelle pour tous plutôt qu'une secte puritaine et sans sens concret !
Bref (désolé) j'ai quand même eu mon code du 1er coup en apprenant toutes ces conneries à l'aide de maints DVD qui existent dans le commerce et qui, à force de pratique, font qu'on finit par comprendre la "logique" un peu particulière du sens des questions faites pour piéger plutôt que vraiment vérifier les connaissances...Bien français...

II/ Le plateau : hyper dur ! Jamais je n'aurais cru à autant d'épreuves aussi compliquées à la suite !
Pas moins de 4 groupes d'épreuves, et en fait, 5 épreuves distinctes où à chacune tu peux être éliminé :

1- le pousser de la moto (ça c'est facile en y allant juste tout doux : pas de chrono), et 2- les contrôles techniques à réciter et montrer sur la bécane (3 listes possibles : juste à apprendre par coeur et à saisir la logique que par exemple, la partie cycle correspond aux organes d'un vélo),

3 - la vitesse lente avec passager puis sans passager, pas vraiment facile, mais pas irréalisable avec beaucoup d'entrainement, un minimum d'équilibre, et une bonne concentration,

4 - la vitesses moyenne chronométrée, ça c'est hyper dur, déjà pour faire chaque exercice correctement, mais surtout dans le temps imparti sans foutre en l'air aucun plot, ni sortir en bout de piste...le plus dur à mon avis !

puis 5 - l'exposé oral sur une fiche-sujet sur 20 posibles... Là il faut une bonne mémoire, ou un peu de chance (non, surtout ne pas tomber sur la fiche des statistiques routières de 2008 ! ! !) et un peu de bon sens ou mieux, le sens du baratin... Plus on en rajoute, plus on vous dira "OK c'est bon, stop !"au bout des 1/4 d'heure...

Sur ces 4 groupes d'épreuves, notées de A à C, il ne te faut aucun "C" et au moins un "A" dans ces 3 groupes d'épreuves pour être qualifié pour la suite.

Donc pour moi, le plus dur à mon avis, (c'est à dire si on a un peu de mémoire pour les fiches et les contrôles techniques), c'est la "vitesse moyenne" sur le mouillé (ça arrive) si on tombe sur "l'évitement" (sinon c'est "freinage d'urgence" ou "rétrogradation") : j'en ai vu 6 à la suite se faire dégager avec ça, soit parce qu'ils avaient foutu un plot en l'air, soit qu'ils avaient mordu sur la ligne de stop... Pas juste de tomber sur un temps de pluie, mais possible, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à aller s'entraîner même quand il pleut.
Sur le mouillé, vraiment pas évident : on a tout juste deux secondes de plus pour faire le parcours sans faute (plots ou sortie de piste) alors que c'est déjà vraiment pas facile pour un débutant de faire ces parcours dans le temps limite imparti... Pas évidant mais pas du tout impossible, en effet, avec beaucoup d'entraînement. J'ai même fini par trouver ça très amusant, moi qui suis amateur de karting et de chronos !
Bref, la vitesse moyenne me semble la plus risquée, même si la vitesse lente n'est pas vraiment facile non plus :

si tu roules sur la base d'un des 4 poteaux...tu te le prend sur la gueule 1 fois sur 2 et tu es mort. Ne pas oublier que poser un pied par terre te fait une mauvaise note mais n'est pas éliminatoire, contrairement à ne pas respecter le tracé demandé par l'inspecteur (4 possibles).
Il est donc tout aussi important de bien mémoriser le tracé, en le regardant avant, que de ne pas se manger un ou plusieurs obstacles.
C'est déjà pas facile de zigzaguer entre des plots et poteaux avec une machine qui pèse plus de 200 kg, (surtout ne pas freiner du frein avant en ayant le guidon braqué !), alors c'est vraiment trop con de se faire recaler pour une erreur de parcours (tourner dans un sens plutôt que dans l'autre en bout de piste par exemple)...
Je l'ai vu ! Un mec qui maîtrise à merveille, ajourné pour avoir tourné à droite plutôt qu'à gauche une fois son beau petit périple impeccablement réalisé ! Et 2 fois de suite (car pour lente comme rapide, tu as 2 essais maximum) la grosse connerie ! ! !

Un autre conseil : tu peux régler le ralenti de ta moto (sur les KAWA en tous cas). profite bien des entraînements pour voir quelle vitesse te convient le mieux. Plus tu vas lentement, plus c'est facile de braquer entre chaque plots mais moins la moto tiens en équilibre avec la force cinétique... a toi de trouver ton bon réglage (9 km/h ?) et après le faire et le refaire (tourner le tête vers le virage suivant et pas sur l'obstacle) en prenant les circuits les plus difficiles et ça devient de la routine...

Moi je n'ai eu que des "A", à ma grande surprise, au plateau, mais en dépassant largement le nombre d'heure standard dans leurs forfaits (850 euros en fait presque doublés !). En fait ces enc... auraient pu me faire passer tout ça avant mais n'avaient pas de place alors "t'es pas mal Loulou mais il te manque encore un peu de régularité...et ça m'a coûté cher...

Effectivement comme le dit "cooldamien" plus haut, en pratique on ne fait que quelques heures de "circulation" et un maximum de plateau tellement c'est pas facile à acquérir tous ces réflexes, à moins que tu n'ai déjà maitrisé une bécane à vitesse : le pied gauche sur le levier de vitesse, le droit sur le frein arrière, la main droite sur l'embrayage, la gauche sur le frein avant, c'est pas franchement naturel pour manier tout cela en même temps surtout pendant les quelques dernières secondes du parcours vitesse moyenne où tout cela doit être bien synchronisé. Mais ça vient...et là, c'est le pied !
Dernier point sur le plateau : rester zen ! 6 examens mais 4 notes où il ne faut pas de "C" et au moins un "A"... Pas le bout du monde si tu restes concentré : J'ai vu un malheureux collègue qui maîtrisait parfaitement sa bécane, en lente (aucun accrochage de plot ou poteau) comme en moyenne (freinage parfait avec un "A") mais qui perdait toutes ses capacités devant l'inspectrice parce qu'il balisait : trop con. Il ne savait plus rien sur l'inspection technique de la moto (non, savoir où est le niveau de liquide de frein sur la Kawa ne fait pas partie de la "chaîne cinétique" mais le niveau d'huile moteur, si !) et à la 3me connerie "heu, heu...") s'est mangé son premier C, et idem sur l'exposé" de la fiche technique "heu, heu...la conduite de nuit...heu, il faut...heu...c'est dangereux...", deuxième C, éliminatoire celui-là : trop con. "Faire de son mieux" et "ne pas baliser" pour ne pas perdre ses moyens...

III/ La circulation : c'est pas si dur, si tu maîtrise à peu près l'engin, c'est juste un coup de bol de l'avoir ou pas, exactement (cette fois) comme pour le permis auto.
Il te faut un peu de bol, par exemple pour ne pas avoir une voiture qui te déboule à droite (freiner ou éviter en déboitant tout en ayant jeté un oeil -visiblement- sur ton rétro? C'est selon les inspecteurs), ou croiser des piétons qui attendent à un passage protégé, et boum, tu peux avoir une réaction inappropriée sachant qu'on attend du motard une "conduite dynamique", utilisant la vivacité de la moto, mais que chaque inspecteur a sa conception de la conduite dangereuse...

Donc la circulation, c'est ne faire aucune infraction au code, bien sûr, bien montrer que tu regardes dans les rétro (ne pas hésiter à en rajouter) à tout bout de champ, et ne pas hésiter à bien accélérer (les inspecteurs se font chier à se traîner derrière un lambin !) et avec un peu de bol, c'est bon.

Bon, désolé d'avoir été un peu long, mais comme je me suis investit là dedans TOUTE l'année dernière, le plus important c'est que c'est pas si dur, si l'on ne sous-estime pas chaque étape, que c'est une question d'apprendre à maîtriser l'engin, et suivre scrupuleusement les règles, et qu'une fois que l'inspecteur vous donne la feuille bariolée....
YOUPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! A nous les balades avec importe quelle bécane, même la 1300 Yagasaki si je veux (+ de 300 km/h : pas conseillée aux débutants) et putaing c'est bon de rouler avec ces engins démentiels de puissance et de sensations fortes, même sous la pluie (enfin...)...
107
Merci beaucoup pour ce commentaire trés pertiant et trés complet ! j'espere la passer bientôt et votre description me mets de suite dans le bain ! Merci et bonne route avec prudence !
0
Il suffit juste d'être assidu,connaitre ses fiches et être très motivé...
0
pfff, permis moto devenu trop facile par rapport à il y a 20 ans, le chrono du rapide qu'on demande actuellement sur le sec, correspond à celui sur le mouillé lorsque je l'ai passer
0
La main droite sûr l'embrayage et la gauche sûr le frein avant,cela ne doit vraiment pas être facile!!
0
Il n'y a pas que le permis moto que tu "as dû passer", il y a au moins 20 ans... Tu ne serais pas le mystérieux auteur de l'énigmatique dénonciation "OMAR M'A TUER"
Ceci dit; si le permis moto était 2 fois (?) plus difficile qu'aujourdhui c'était un non sens administratif (pléonasme?) car de nos jours la densité de la circulation routière ayant augmentée de façon exponentielle dans certaines agglomérations, un excellent pilote de moto (et respectueux du code de la route), doit s'en remettre à la chance pour ne pas être victime d'un accident de la circulation... Pour l'automobiliste ce ne sera qu'un peu de tôle froissée, mais hélas pour le motard même bien équipé ce ne sera jamais anodin !
0