Conduire sur la neige ? [Résolu]

Utilisateur anonyme - 29 nov. 2010 à 20:11 - Dernière réponse :  Philippe2914
- 14 févr. 2013 à 23:02
Quels sont les trucs et gestes à adopter pour conduire sur la neige quand on a peur ?

Afficher la suite 

Votre réponse

32 réponses

Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 11:41
+4
Utile
Dans un premier temps je vous conseille de prendre votre voiture que vraiment si vous êtes obligée dans de telles conditions, surtout avec la peur au ventre ! Maintenant je garde toujours le conseil d'un professionnel de la route qu'est Jean Pierre BELTOISE qui préconisait déjà depuis très longtemps d'imaginer d'avoir entre les pieds et les différentes pédales "des oeufs". ainsi qu'entre les mains. Un autre conseil qu'il donnait à l'époque , mais là il faut déjà un peu maitriser la conduite, c'est que lorsque l'on se sent partir en glissade, il falait débrayer doucement (surtout ne pas freiner ni accélérer ) afin de reprendre le controle de la direction puis en rembrayer progressivement. Mais tout le monde n'est pas Jean Pierre BELTOISE Maintenant tous les conseils qui vous ont été donnés plus haut sont prafaitement judicieux. Amicalement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 17:50
+3
Utile
Voilà la meilleure façon de conduire sur la neige.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 nov. 2010 à 20:25
+2
Utile
Anticiper, rouler sur le couple et surtout regarder ou vous voulez aller, c'est comme en moto, si vous regardez le mur, vous irez!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 12:05
+2
Utile
attention avec tous ces oeufs l'omelette n'est jamais loin
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 18:38
+1
Utile
Quelques conseils pour les novices et les conducteurs réfractaires aux glissades: Rouler doucement, c'est à dire bien moins vite qu'à l'ordinaire: en ville, en 3ème (vitesse) c'est largement suffisant et vous avez encore le frein moteur qui vous aide. N'essayez pas de dépasser le 30 km/h, voire le 20 si il y a beaucoup de neige. Anticiper les virages, les carrefours, les feux, les automobiles qui vous précèdent et qui vous suivent. Il faut donc penser à ce que l'on va faire en abordant ces difficultés. Les virages: prenez les en douceur, comme si la courbe était très longue, sans donner d'accoups de volant. Les carrefours et les feux: ralentissez bien avant en relachant l'accélérateur, n'utiliser le frein que sur les tous derniers mètres pour immobiliser le véhicule si vous arrivez à un feu rouge. Les automobilistes: prenez vos distances avec celui qui est devant vous. Cela vous laisse le temps de réagir au cas ou celui-ci viendrait à déraper ou à sortir de la route. Celui qui vous suit: n'essayez pas d'accélérer même s'il le conducteur vous "pousse" à le faire en vous collant au pare-choc. De toute façon, il n'ira pas beaucoup plus vite que vous, rester maitre de votre vitesse dans ce cas. Autres conseils: si vous le pouvez ne roulez pas sur les traces d'autres véhicules; la neige est tassée donc plus glissante. Si il y a trop de neige (cas contraire) alors la, contentez vous de suivre les traces à allure réduite, car il beaucoup plus difficile de faire les premières traces sur une neige épaisse et comme vous ne voyez plus les lignes blanches et le bord des routes, vaut mieux rester sur des traces existantes qui vous guident sur votre route. Dans tous les cas, il faut anticiper votre progression sur la neige et ne pas se contenter de se laisse emporter par votre véhicule: Ce n'est pas votre véhicule qui vous emmène comme par temps sec sur sol sec (habitude du trajet boulot /dodo) mais là, c'est vous qui emmènerai votre véhicule à destination. Il faut donc le ménager par la vitesse réduite et les précautions à prendre durant le trajet. Enfin, si vous habitez une région ou la neige est fréquente l'hiver, vous devez savoir que les pneus neige vous aide à la conduite (meilleure adhérence). En revanche si vous habitez une région où la neige est exceptionnelle, préférez les pneus "tout temps" plutôt que des pneus "été". Un conseil auprès de votre garagiste n'a jamais tué personne. Bilan; conduisez doucement ou à vitesse réduite, et anticipez les ralentissements obligatoires (virages, stop, feux)cela vous évitera de freiner à la dernière seconde -t roulez avec vos feux allumés (antibrouillard si nécessaire).
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 19:04
+1
Utile
Bonjour à tous Etant d'origine lorraine et ayant quelques années d'expérience sur neige ou verglas(la poste).Je conseille d'abord les pneus contact,quand je démarre le matin à la campagne et que la saleuse ne soit passée et qu'il n'y a personne en vue, je passe la 1 ere,la 2eme sur une route droite(en roulant au milieu de la route) et large si possible et je freine légèrement et très brièvement(sans danger)pour voir comment réagit la voiture et d'après ça, j'ai une idée de la vitesse que je vais utiliser.Dans sa tête,il faut imaginer que l'on à plus de freins(donc à éviter,juste très brièvement pour casser l'inertie du véhicule).Pour remplacer le frein, il faut savoir adapter sa vitesse(en ligne droite,sur des routes large de 7 mètres,je roulais à 60 à 80Km/h et dès le premier virage en anticipant, je rétrograde en passant la vitesse en dessous ,et cette manière de descendre d'une vitesse plaque le véhicule vers le sol et maintient la tenue de route.Il faut faire confiance aux autres et surtout garder son calme comme si on conduisait sur route sèche(avec mes conseils). je n'ai été qu'une fois au fossé gentiment et des gens sympathiques m'ont poussé la voiture de la poste et je suis parti sans retard.qu'il en soit remerciés et bonne route. Daniel
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 29 nov. 2010 à 20:58
0
Utile
Eh bien, si vous avez peur, il y a des chances pour que rouliez un plus doucement que d'habitude et ca sur la neige c'est plutôt bien. Pensez à augmenter la distance de sécurité avec les véhicules qui vous précèdent. Soyez très douce sur le frein, à la limite rétrograder une vitesse plutôt que de freiner. En descente, laissez le frein moteur agir. Ne partez pas avec une mauvaise visibilité, je veux dire par la que pare-brise et vitres latérales doivent être nickel, pas de neige, glace ou buée dessus. Pensez à avoir un votre bocal de lave-glace rempli de produit garanti jusqu'à -20 ou -30. Avoir toujours une raclette pour déneiger les vitres Enfin, bah perso j'habite Nancy et la neige ca nous connait. J'ai des pneus hiver en permanence , avec ca vous êtes un peu plus tranquille Bonne conduite
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 09:31
0
Utile
pareil que sur le sable si votre voiture part du luc braquez en sens inverse la seule difference vous c'est en douceur pas de mouvements brusques restez a la même vitesse ce n'est pas la peine d'essayer d'accelerer et n'essayez pas de vous arreter qu'avec le frain a main sinon vous faîtes la toupie c'est super mais ce n'est peut-être pas votre but bonne journee
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 09:52
0
Utile
La peur entraîne la crispation, et c'est pas bon du tout. Il faut au contraire être très détendu, calme. Conduire avec "un oeuf sous le pied" .... et anticiper les ralentissements. Les gens d'expérience tiennent leur concentration avec calme assez longtemps. personnellement je trouve ça très dur. Et on est pas tout seul sur la route. Il faut y être obligé. Il y a beaucoup de sorte de neige. Encore souple, ou collante; c'est faisable. De toute façon, les pneumatiques doivent être "quasi" neufs (à défaut de pneus "neige"). Quant aux côtes, aux descentes !!!! Meilleur conseil : Prendre des leçons de conduite, ou rester chez soi. Bon courage, JeanM
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 10:07
0
Utile
utilisez des chaines prévues à cet effet quand la route est glissante à cause de la neige.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 12:01
0
Utile
Laurence bonjour, la conduite sur la neige n'est simple pour personne, surtout lorsque l'on a peur, un petit truc qui pour l'instant marche pour moi, c'est d'abord de ne pas avoir le pied trop lourd sur l'accélérateur, se servir plutôt de l'embrayage sans faire patiner les roues, qui évite éventuellement de chasser sur les côtés, et surtout de faire frein moteur, c'est à dire de lacher la pédale d'accélérateur en embrayant doucement, et surtout surtout éviter d'utiliser le frein, sauf vraiment en cas d'extrême nécessité, ou alors opter pour des pneus neige, ou des chaînes si cela est nécessaire. Bonne route et soit prudente.

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 12:11
0
Utile
attention ne jamais changer les pneus dans une côte verglacee comme moi la voiture est descendue en marche arriere et moi je suis restee en haut c'est une drole d'impression alors bien a plat pour changer ça maintenant je le sais
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 13:40
0
Utile
La seule façon de penser en conduisant sur la neige ( ou toute surface avec réduction d'adhérance) est de ne faire aucune manoeuvre brusque, avec le volant, les pédales d'accélerateur ou de frein ! Dans des conditions "normales" (plat ou côte) monter un rapport de boite de vitesse supérieur (si sur le sec vous seriez passé en 3 ème, alors passez la 4 ème vitesse), en descente ne JAMAIS "pomper" sur la pédale de frein ! ne jamais contrebraquer (comme il vous est conseillé par un autre internaute) nos voitures modernes sont principalement des "tractions" (la puissance du moteur va sur les roues avant) et si vous contrebraquez vous aller directement dans le sens opposé à votre désir. Et regarder le plus loin possible ainsi que le plus près, ceci étant valable en conduite en général, votre cerveau enregistrera tout ce qui se passe entre ces deux distances ! Un ex pilote de rallyes et Moniteur de pilotage.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 17:06
0
Utile
merci à tous pour vos conseils ! et vivement le printemps !!!!!

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 18:54
0
Utile
super c'etait tres interessent demain je mettrais tout cela en pratique ça tombe bien j'ai mis un ski a l'avant
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 20:04
0
Utile
Première chose impérative, des pneus neige de bonne qualité ou rester à la maison. Après cela, tout va beaucoup mieux. Conduite coulée ,en douceur. Passer un peu de temps sur un parking désert sans obstacles, faire glisser la voiture et freinage d'urgence pour que les pertes d'adhérence n'engendrent pas de panique. Pas de manteau de 3cm d'épaisseur et moon-boots. Allumer les codes dans les chutes de neige et suivre aussi quelques bons conseils indiqués par les copains.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 21:03
0
Utile
bonjour, j'habite en franche comté et il n'est pas rare d'avoir plus de 20cm de neige en hivers. tout d'abord, avoir de trés bon pneu style contact l'avantage il peuvent servir pour toutes les saisons. entraine toi régulièrement sur un parking le soir quand il n'y a personne et faite des manoeuvres (accélération, virage, freinage) afin de voir le comportement du véhicule et aussi permettre d'avoir plus d'assurance. sache aussi qu'il est plus difficile de conduire sur la neige tassée que sur la neige fraiche( sauf pour les premières neiges car la route et grasse par la pollution pourquoi ne pas demander à un auto école 1heure ou 2 de conduite sur la neige, certains acceptent bien sur anticiper les manoeuvres et plus difficile, prévoir la réaction des autres automobilistes bon courage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 30 nov. 2010 à 21:19
0
Utile
Restez chez vous bien au chaud, c'est la meilleure des solutions et la plus sage , en plus vous ferez des économies : pas de temps perdu dans les embouteillages, pas de risques d'accidents, pas de carburant gaspillé, que du bonheur . De toute façon quelques heures pus tard la route sera dégagée et vous pourrez rouler tranquillement .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 1 déc. 2010 à 10:29
0
Utile
Vous trouverez d'excellents conseils sur : Conduire sous la neige : les dix conseils d'Emmanuel Guigou (Emmanuel Guigou, double champion de France des rallyes sur terre en deux roues motrices et ambassadeur de Renault) et Serge Lubrano (l'un des meilleurs animateurs du Trophée Andros des courses sur glace, déjà vainqueur de trois finales cette année) http://www.laprovence.com/article/region/conduire-sous-la-neige-les-dix-conseils-demmanuel-guigou-et-serge-lubrano Cependant essayez de vous détendre avant de prendre le volant. La peur est mauvaise conseillère. ;-)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 3 déc. 2010 à 22:57
0
Utile
Outre le fait de bien respecter les distances de sécurité, de rouler à une vitesse ni trop basse (1ère qui fait pâtiner) ni trop haute (5e qui empêche de ralentir rapidement en cas d'urgence), et ne pas freiner trop sec, je conseille quelques petits trucs pratique si vous devez faire un trajet un peu long et être amené à risquer de vous trouver dans un embouteillage dû à des accidents de glissade : prévoir à manger, à boire (frais et éventuellement chaud) et même pour faire les petits besoins. J'ai testé récemment et étais contente d'avoir une petite bassine avec moi, car 3 h dans un embouteillage, c'est long !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme