IES Auto prennent en otage leurs clients et n'assument pas leurs responsabilités

Signaler
-
gt.55
Messages postés
11545
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mars 2020
-
bonjour,

J'ai commandé un Citroën C5 Aircross fin janvier 2019, confirmation par mail de la commande avec une date approximative de livraison. La date définitive devant être donnée dans les 5 jours, en fait elle nous est parvenue que 10 jours après par Mme Ma..s.
Jeudi 21 mars Mme Ma..s nous appelle pour nous annoncer qu'ils ont un souci avec la commande (apparemment cela viendrait de Citroën), 2 propositions ORALES nous sont faites : un remboursement de l'acompte ou un changement de modèle, pour ma part cela doit être pris comme une appelé d'information puisque nous officiel.
A ce jour, et après de très nombreuses relances par téléphone et par mail auprès de Mme Ma..s nous n'avons toujours pas d'informations officielles ou de propositions de leur part.
Officieusement le dossier est dans les mains de la direction, la question est quand décideront-ils de sortir de leur mutisme?
Une communication officieuse et le fait de faire les morts face à leurs responsabilités est-elle la nouvelle stratégie pour régler les problèmes?
La question peut se poser surtout à la vue de leurs nombreux trophées et certifications apposées sur leurs signatures.

Je suis profondément déçu de ce mandataire et je ne le conseillerai à personne, sachant qu'à ce jour nous ne sommes toujours pas sûr de récupérer notre acompte, et quelle perte de temps après 2 mois d'attente pour rien.

Un grand merci à toute l'équipe d'Auto IES
Salutations
Christophe

1 réponse

Messages postés
11545
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 mars 2020
245
Bonjour,

Pourquoi ne pas les croire quand ils vous proposent un remboursement de l'acompte ?
En quoi n'assument-ils pas leurs responsabilités ?

Vous avez accepté au départ une date de livraison très longue et ils ont l'honnêteté de vous prévenir longtemps à l'avance que cela risque de poser problème.
Si en plus la faute incombe à Citroën et pas à eux, je trouve leur démarche plutôt honnête, au contraire !

Un mauvais mandataire vous aurait fait poireauter jusqu'à l'échéance sans rien vous dire, et vous auriez découvert ça dans 6 mois ! Là vous auriez eu de vraies raisons de mettre en cause leur professionnalisme.

Votre façon de les mettre en cause publiquement sans motif légitime frise la diffamation, méfiez-vous...

Cdt