Contravention pour excès de vitesse

Guillietta - 20 sept. 2018 à 00:40 - Dernière réponse :  Guillietta
- 1 oct. 2018 à 09:50
Bonjour,
J'ai été verbalisé par la gendarmerie pour un excès de vitesse de moins de 20 km/h sur une route limitée à 70 km/h (le gendarme m'a annoncé 87 km/h au lieu de 70 km/h), cela correspond donc à une contravention de 3 ème classe, pourtant sur mon avis de contravention la description de l'infraction est autre "conduite d'un véhicule à une vitesse excessive eu égard aux circonstances" qui correspond à une contravention de 4 ème classe et donc le montant du PV est tout autre (90 euro au lieu de 45). Dans ce cas de figure puis-je contester la contravention et demander à régler le montant de la contravention de 3 ème classe ?
Merci de vos réponse
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
gt.55 7531 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 21 octobre 2018 Dernière intervention - 20 sept. 2018 à 09:26
1
Merci
Bonjour,

Y avait-il effectivement des "circonstances exceptionnelles" ?
C'était une zone de travaux, ou une limitation temporaire due à des contraintes particulières (manifestation...), il pleuvait fort... ?
S'est-il passé quelque chose avec l'agent verbalisateur (contestation, propos "houleux"...) ?

Si aucun événement exceptionnel ne justifie la qualification de l'infraction, vous avez raison de vouloir contester. La procédure est jointe à l'avis de contravention...

Cdt

Merci gt.55 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 527 internautes ce mois-ci

Non pas "circonstances exceptionnelles" : pas de travaux, très beau temps et en pleine journée, aucune contraintes particulières, une route secondaire mais large et peu fréquentée. Il me semble que le gendarme voulait m'éviter de perdre des points, mais du coup l'amende c'est le double, perso j'ai tous mes points, circule peu et en six mois j'aurais récupéré celui-ci. Je me demande si la contestation peu aboutir, c'est pas commun comme démarche...
Commenter la réponse de gt.55
Meilleure réponse
contrariness 12690 Messages postés samedi 10 juillet 2010Date d'inscription 21 octobre 2018 Dernière intervention - Modifié par contrariness le 20/09/2018 à 20:14
1
Merci
Il y a une autre hypothese...

Le releve de la vitesse a ete fait avec un appareil non agree ou controle (par ex. par comparaison avec un compteur de vitesse d'une voiture suiveuse)...

Dans ce cas, le motif est valable, mais du fait que l'appareil de mesure n'est pas certfie, pas de retrait de point.
C'est n'est pas l'exces de vitesse qui est penalise, mais la vitesse excessive par rapport aux circonstances...

Merci contrariness 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 527 internautes ce mois-ci

Les circonstances ? quelles circonstances ? Je n'étais pas devant une école maternelle à l'heure de la sortie à faire crisser mes pneus. Le gendarme a juste parlé des 87 km/h pour une limitation à 70 rien de plus rien de moins et rien n'est spécifié non plus sur l'avis de contravention, bonjour la pédagogie... Toutefois votre réponse me fait dire qu'une fois que la maréchaussée a parlé, il n’y a plus qu'à se la boucler… Et payer bien sûr...
Commenter la réponse de contrariness
0
Merci
Aucune importance. La vitesse excessive eu égard aux circonstances (R413-17 du CDR), peu importe la circonstance, est imparable. Le gendarme ou le policier qu a verbalisé est assermenté donc, peu importe tes arguments, devant un juge c'est lui qui aura raison, le juge ne pouvant pas faire autrement.

Donc, sans contestation l'amende est de 90 € si tu payes dans le délai du montant minoré (15 jours par courrier, 30 jours sur internet) puis c'est 135 € de montant forfaitaire (du 16e au 45e jour par courrier, du 31e au 60e jour sur internet). Passé ces délais, c'est d'office 375 €.
Si tu contestes, ce qui reste juridiquement ton droit, tu passeras devant la juridiction compétente (Tribunal de Police) avec une amende judiciaire qui sera fixée de 150 €, (mini) à 750 € maxi) à laquelle tu devras rajouter les 31 € de frais de procédure.

Tu as donc tous les éléments en main, à toi de décider.
Après recherche sur le net, il semble que quand même les circonstances particulières doivent être bien réelles et spécifiées sur le PV. Sinon on nage dans l'arbitraire. Par ailleurs le "juridiquement ton droit" est bien choisi et ressemble furieusement à "cause toujours tu m'intéresses", ce qui résume bien la situation.
contrariness 12690 Messages postés samedi 10 juillet 2010Date d'inscription 21 octobre 2018 Dernière intervention - 21 sept. 2018 à 14:16
Bien sur que c'est arbitraire...

Le 30 km/h devant une ecoles c'est logique.. mais etre verbalise parce que vous roulez a 50 a 3 heurs du matin devant la meme ecole.. c'est pas logique...

Il y a des pays ou la reglementation est variable suivant les cas... mais on doit etre trop stupide en France pour cela... Ah non, j'oubliais.. c'est le principe de precaution !!!
Commenter la réponse de Tisuisse
0
Merci
@ Guillietta,

Vous ne détenez pas le PV qui est le Procès Verbal rédigé par les agents assermentés et sur lequel tout est détaillé, vous avez reçu un "avis de contravention" e ce n'est pas la même chose. Donc, non, sur un avis de contravention la circonstance n'a pas à être portée.

Par ailleurs, sachant que cette infraction n'entraîne ni suspension du permis ni retrait de points, où est votre intérêt à contester ? à moins que vous ayez 1/2 journée à perdre au tribunal car des dizaines d'autres affaires seront traitées en même temps et vous n'aurez que quelques minutes pour vous expliquer, pour plaider votre cause et que vous soyez prêt à payer une amende plus forte, je n'en vois vraiment pas l'intérêt pour vous.
Je pense que vous n'avez pas bien saisie la situation, je me contrefout des points, j'ai mes douze points et je ne suis pas au tribunal tous les quatre matins à pleurnicher pour sauver mon permis de conduire, j'ai juste pas envie de payer 45 euro supplémentaires suite à la reclassification arbitraire de mon PV par la maréchaussée. De toute façon comme au vu de vos réponses, il me sera très difficile d'obtenir gain de cause je laisse tombé, merci à vous tous...
Commenter la réponse de Tisuisse
0
Merci
Le R413-17 fixe une amende de 4e classe, pas de 3e classe, donc c'est 90 € le montant minoré puis 135 € le montant forfaitaire, 375 € le montant majoré et 750 € le maxi pénal possible. Le R413-17 n'entraîne ni suspension du permis ni retrait de points.

A vous de prendre vos responsabilités.
90 euro soit 45 euro de plus, merci pour vos efforts, j'avais bien compris...
Commenter la réponse de Tisuisse