Excès de vitesse constaté sans outil de mesures... à l'oeil

Signaler
-
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2015
-
Bonjour,

Ce n'est pas vraiment une question que je viens poser ici, car j'imagine déjà là réponse amer et fataliste que certains d'entre vous m'apporterons.
Mais bon, je crois que j'ai besoin d'en parler et de vous faire partager une frustration qu'il vient de m'arriver.


Je partais de chez un amis, presque 1h du matin. Prenant la rue perpendiculaire à la siennes limitée à 50Km/h, de nuit, sans autres automobiliste que moi, je n'ai parcouru que 450 mètres et je me fais arrêter par la gendarmerie...


Après les usages de courtoisie, la question fatale : "Vous savez pourquoi je vous arrête ?".
Donc, après réflexion (certes un peu courte) et n'ayant pas noté de "fautes" de conduite, comme grillé un stop ou quelque chose du genre. Je rétorque : "Peut être un excès de vitesse, mais je n'étais pas au dessus de 60Km/h" ( en regardant mon compteur pour me rappeler la position de l'aiguille à mon dernier regard).


Il me parle alors d'une accélération dont j'aurais pus me passer, là je ne comprend pas vraiment, car je n'est rien fait d'autre que de conduire comme je le fais tous les jours... Bref, comme tout le monde le sait, il faut caresser le gallinacé dans le sens de la plume. Alors, je ne dit rien de plus. Attendent comme un petit gars sage qui n'attend que de pouvoir rentrer chez lui après avoir passé haut la main le test alcoolémie à 0 g/l. Me disant également qu'il n'a pas d'outil de mesure et que même si je roulais quelques Km/h au dessus de la limitation au compteur, ce ne devait pas être aussi visible qu'il avait l'air de le prétendre.


Malgré tout, le coup de bec arriva ! "Je vous verbalise pour excès de vitesse !" .
Je n'ai pu m'empêché de lui répondre : "vous êtes sérieux?" avec stupéfaction.
Car je pensais à mon compteur qui n'indique pas la vitesse réel ( comme toutes les autos, il est optimiste de surement 4 Km/h en moyenne, pouvant aller jusqu'à 8 sur certains modèle) et également à la tolérance d'un appareil de mesure qui est de plus ou moins 3 ou 5 km/h.


Donc pour faire claire , je suis sur que j'étais en dessous des 60 Km/h à mon compteur. En prenant 60Km/h (sans me faire de fleur), moins "l'optimisme" du compteur, on tombe à 56Km/h.
Maintenant si on déduisait le plus petit seuil de tolérance d'un appareil de mesure de type radar, on tombe à 53Km/h.


Certes, dans ce cas je suis coupable de 3Km/h, sauf si mon compteur est plus optimiste et si on prend un radar avec une tolérance de 5Kmh.


Bref, le lièvre n'est pas là ! Comment ce gendarme à put déceler que je dépassais de 3Km/h au max ??? serait-il un super-héro ou l'homme qui valait 3 milliards ?


Maintenant, passons encore à un autre point qui me gène !


Une fois qu'il avait fini de me dresser son amande, en me rendant mes papier, il me dit : " Je vous met seulement une amende pour non respect de la signalisation routière de 22 Euros et pas de points".


Oh, mais que monsieur est trop bon !
Vous avez remarqué la technique pour ne pas passer pour des "méchants", on vous donne autre chose un peu moins gros, mais on vous donne à payer quand même.
Personnellement, j'aurais rêvé de lui dire : "prend moi 6 points ça me fera moins chier"...
Si avec ça, on n'as pas le droit de s'imaginer que l'état cherche du pognon en prétextant que c'est pour notre sécurité. Et puis que des gens qui ont oublié les valeurs de leur métier pour se convertir en des percepteurs bienfaisant, qui vous tapine au rabais, comme pour vous fidéliser. Mais qui, surtout, le font bien égoïstement en pensant à leurs petites carrières, ne voulant pas se faire mal voir par les collègues.


Je repense à un détail, ils étaient placés de l'autre coté d'un ponts à 2m de lui, presque en dessous. avec une grosse nationale qui passe au dessus. Vous en déduirez ce que vous voulez.


Sinon, vous en pensez quoi de mon histoire? Je vais payer, contester ne sera qu'une perde de temps et d'argent ?


Enfin bon, cette histoire me dégoutte encore une fois de plus sur la sincérité et la bienveillance de cet entreprise public.


Je le remercia une dernière fois et méta mon clignotant pour rejoindre la nationale.
A voir également:

1 réponse

L'amende aurait pu être de 4e classe pour "vitesse excessive eu égard aux circonstances" (R 413-17 du CDR) et cette infraction n'est pas à confondre avec un excès de vitesse.

En effet, si l'excès de vitesse doit être le résultat d'un relevé par un cinémomètre (le radar), la vitesse excessive est retenue sur les seules constatations faites, sans radar, par un agent assermenté. C'est pourquoi la vitesse excessive n'entraîne ni suspension du permis ni retrait de points mais une simple amende de 90 € minimum.
Peut importe le prix ou l'intitulé, j'aurais préféré qu'ils aient un outil de mesure car ils ne m'auraient surement pas arrêtés. Je me sent juste sanctionné par une impression ou l'idée d'une vitesse que quelqu'un c'est fait.
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 19 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2015

C'est dommage effectivement. Malheureusement, dans ces cas là, vous n'avez que peu de recours. Je connais des personnes à qui c'est arrivé et ils ont dû payer l'amende en fin de compte.