Signaler

Repeindre ma méhari

Posez votre question gdanduze 1Messages postés mercredi 29 janvier 2014Date d'inscription 25 juin 2014 Dernière intervention - Dernière réponse le 19 juil. 2014 à 20:31 par boum49
Bonjour,
je souhaite repeindre ma mehari !!
comment dois je faire et avec quel type de peinture ? merci de vos conseils !!!
Utile
+3
plus moins
Bonjour,
J'arrive peut être un peu tard ! La peinture d'une Méhari est assez délicate dans la mesure où il faut passer un "primaire si on veut obtenir un résultat durable. En con séquence, il faut démonter entièrement les éléments, les dégraisser à l'aide d'un diluant que vous trouverez chez un fournisseur de produits et de peintures pour automobiles. Ensuite on applique le primaire en cabine de peinture et seulement la teinte finale suivie ou non d'un vernis selon le cas. Selon ce que recommande le fabricant de la teinte.
C'est un gros travail mais le résultat est à la hauteur.
Bon courage. Amicalement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, Georges106 utilise le mot "primaire", qui n' existe pas en peinture, il veut sans doute dire le mot anglais "primer" qui signifie en français "apprêt".
Il existe des apprêts qui ne se poncent pas, ils s' utilisent pour avoir une meilleure adhésion de la peinture finale qui sera recouverte de vernis ou non.
Il y a des apprêts surfaceurs qui s' appliquent pour, en étant poncés, à corriger les défauts d' états de surface. (légères irrégularités ou rayures)
Pour peindre l' aluminium, le galvanisé, certaines surfaces sensibles, il faut absolument commencer par le "wash vinyle primer" ou en français "apprêt vinyle phosphatant". Selon le cas, utiliser un apprêt antistatique et la peinture.

Dans le cas présent, la carrosserie de la méhari est en plastique ou panneaux de synthèse, voire fibre de verre. Qui sont des matériaux flexibles, il convient donc d' ajouter un agent flexible dans l' apprêt, la peinture et le vernis.
Si vous ne mettez pas de vernis, le brillant de la peinture va se ternir et devenir mat suite aux rayons UV du soleil que vous pourriez faire reluire avec un polissage.
Avant d' entreprendre quoi que ce soit, il convient de savoir quel est le type de peinture qui a été employé précédemment. Les solvants employés peuvent ne pas être compatibles. En cas d' ignorance de votre part, vous pourriez utiliser un apprêt qui va couper rigoureusement tout problème chimique, Ex: un apprêt à l' eau.
De toute façon, c' est un travail que peut réaliser seulement un professionnel.
Cordialement.
Paul-Bernard Haut 15241Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscription ContributeurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - 12 juil. 2014 à 23:34
Bonsoir boum49.

Désolé de vous contredire, mais le terme de "primaire" existe parfaitement en France dans le domaine de la peinture, au moins de la peinture industrielle et de la peinture bâtiment, peut-être n'est-il pas utilisé en peinture automobile, je ne saurais l'affirmer.
Il vous suffit de consulter (sur le net) les catalogues de peintures professionnelles (Seigneurie, Ripolin-Freitag, Guittet, Levis, Zolpan, Agora, et bien d'autres encore...) pour constater que le terme de "primaire" est très couramment employé.
La traduction française de l'anglais "primer" est effectivement "apprêt", ce qui est en effet un des termes utilisés pour désigner un primaire, une impression, etc...
Quant à prétendre qu'un apprêt en phase aqueuse va couper rigoureusement tout problème d'incompatibilité chimique entre diverses couches de peinture, c'est là une opinion qui n'engage que vous! Son adhérence sur une peinture ou, à fortiori, un vernis, cellulosique, me semble plus que problématique.
Cependant, je vous approuve totalement quand vous dites que ce genre de travail doit être confié à un professionnel.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine. Cordialement.
Répondre
Georges106 5043Messages postés samedi 23 février 2013Date d'inscription 8 novembre 2017 Dernière intervention - 13 juil. 2014 à 15:50
Bonjour,
Désolé d'avoir utilisé un mauvais terme mais tout le monde avait compris et d'ailleurs j'ai une sainte horreur des anglicismes à tout va. Je n'avais pas précisé que c'est un travail de professionnel mais cela va de soit lorsque je parle de l'utilisation d'une cabine de peinture. Il faut aussi que le dit professionnel soit assez "pointu" pour pouvoir adapter les différents produits sans qu'il y ait de "conflits" entre eux.
Amicalement.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, petite mise au point, j' emploie le mot primaire dans l' enseignement, secondaire, universitaire, jamais nulle part ailleurs.
J' habite un pays ou l' anglais et le français sont les deux langues officielles, j' ai moi aussi une sainte horreur des mélanges. Personnellement, je n' accepte pas que l' académie française permette un certain nombre de mots anglais de s' ajouter chaque année à la langue de Molière.
Il est courant dans l' industrie aéronautique, automobile ou marine d' utiliser des composants, produits sous des dénominations dans les deux langues et je n' ai pas encore entendu le mot primaire pour désigner un apprêt, je pense que c' est une déformation du mot anglais qui a été adopté, comme tant d' autres et je le déplore.
Je suppose que vous avez l' habitude de l' employer et vous trouvez cela comme un fait acquis.
Une précision: je détiens deux cartes de compétences en tôlerie et peinture depuis vingt ans et je suis à la retraite.
En peinture de maison, je suis comme monsieur tout le monde, un bricoleur.
Un conseil toutefois: la peinture est un recouvrement de surface, donc, il importe que la surface à peindre soit parfaite. Exempte de poussière, de rayures, de dénivellations non désirées, de traces de ponçage. Le plus important est donc la finition, tout ce qui sera oublié, reparaîtra, même si l' application de la peinture est parfaite.
Cordialement.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir boum49.

C'est étrange, mais j'ai la furieuse impression d'avoir déjà eu cette conversation avec vous, il y a plus d'un an, sur le forum bricolage. Vous postiez alors sous un autre pseudo, Georges si je me souviens bien.
Je vous avais alors déjà expliqué que le mot "primaire" s'utilisait couramment en français de France, avec références lexicographiques idoines.
Voici donc une autre référence: le dictionnaire Larousse, très connu en France:

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/primaire/63911

Il est vrai que Wikipédia donne "primaire" comme un terme impropre, dérivé de l'anglais "primer". Mais Wikipédia est réputé également pour ses erreurs.

Petite précision: puisque vous semblez tenir autant à l'usage académique de la langue française, le "jamais nulle part ailleurs" de votre première phrase signifie justement, en vertu du principe de double négation, que vous utilisez le mot "primaire" un peu partout. Il eût fallu écrire "jamais ailleurs" ou "nulle part ailleurs".
La tournure "vous trouvez cela comme un fait acquis" est elle aussi maladroite. Il serait plus correct d'écrire "vous considérez cela comme un fait acquis".
On doit encore dire, ou plutôt écrire, non pas comme vous le faites: "... permette un certain nombre de mots anglais de s'ajouter...", mais , en bon français "... permette à un certain nombre de mots anglais de s'ajouter...". Vous avez probablement traduit mot à mot "...would allow a certain number of english words to add up to...".
Votre nationalité ou votre résidence canadienne fera que vous êtes tout excusé de ce (petit) anglicisme.

Donc vous comprendrez aisément que la définition du dictionnaire Larousse prévale sur votre opinion!

Cela dit, je suis totalement d'accord avec vous sur la nécessité du parfait état de la surface à peindre.

Bonne soirée. Cordialement.
Georges106 5043Messages postés samedi 23 février 2013Date d'inscription 8 novembre 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2014 à 12:50
Bonjour,
C'est un régal de lire cette joute écrite, cela prouve que vous êtes des défenseurs de la langue française et ça fait chaud au coeur. Merci de vos interventions et continuons ensemble à promouvoir ce patrimoine unique et précieux qu'est notre langue.
Amicalement.
Répondre
Paul-Bernard Haut 15241Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscription ContributeurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2014 à 14:35
Bonjour Georges106.

Le problème est que cette joute n'a pas totalement sa place sur ce forum consacré à l'automobile.
Mais vous avez raison: continuons à promouvoir le bon usage de notre langage!
Amicalement.
Répondre
boum49- 14 juil. 2014 à 19:18
Bonjour, je ne pense pas avoir poster sous un autre pseudo. Certainement pas George, peut-être tnt49, un certain temps. Je ne supporte pas que des gens, parlant français, utilisent dans la conversation des mots anglais; je leur donne la traduction immédiate pour ne pas qu' ils recommencent. C' est incroyable le nombre de termes anglais que vous utilisez en France.
Dans combien d' années pensez-vous, que la langue parlée en France sera l' anglais ?
Georges106 va être très intéressé par cette joute !
Remarquez que certains sujets dérivent sur les forums, écris par des contributeurs ou modérateurs, je ne suis donc pas le seul.
Cordialement.
Répondre
Georges106 5043Messages postés samedi 23 février 2013Date d'inscription 8 novembre 2017 Dernière intervention - 14 juil. 2014 à 19:50
Bonjour,
Jaime beaucoup nos "cousins de la belle Province" car ils sont de fervents défenseurs du Français, souvent d'ailleurs plus que nous ! Bonjour à vous et continuez de garder votre merveilleux accent.
Amicalement.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir boum49.

Je ne vois pas vraiment ce qui vous permet d'affirmer que le français "primaire" (dans l'acception de sous-couche avant peinture, apprêt) dérive de l'anglais "primer".
Après tout, pourquoi ne serait-ce pas l'anglais "primer" qui dériverait du français "primaire"?
L'un comme l'autre dérivant du latin "primus", c'est-à-dire "le premier", il est difficile, voire impossible de dater précisément le moment auquel un terme français est devenu anglais, ou l'inverse.
Je me permettrai encore de vous faire remarquer que le dictionnaire Webster's Third New International Dictionary (édition 1966), qui est quand même une sérieuse référence sur le sens des mots anglo-saxons, ne donne pas au substantif "primer" le sens d'apprêt. On trouve "to prime", dans le sens d' "appliquer un apprêt avant peinture", ou "priming", action d'appliquer un apprêt.
Mais je ne trouve pas "primer" dans le sens d' "apprêt".
Quoique ce terme apparaisse, je l'admets, dans des dictionnaires plus modernes et moins rigoureux, dans le sens que vous lui donnez.
J'ai quand même tendance à penser que Larousse, pour le Français, et Webster, pour l'anglo-saxon, sont des références fort solides.

Je vous souhaite à tous une excellente soirée. Cordialement.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour, Georges106, vous avez raison, il serait temps que les français se mobilisent pour réintroduire les mots de français à la place des anglicismes. A titre d' exemple:
le panneau de signalisation STOP devrait être remplacé par ARRËT, il en est ainsi au Québec et nulle part ailleurs, il n' y a pas de parking, mais des stationnements;
Dans les courriers de l' internaute que je lis (provenant de France), le nombre hallucinant d' anglicismes, cela ne vous effraie pas, vous laissez faire, vous n' avez pas d' office de défense de la langue française pour déposer des plaintes et de vous assurer du suivi des plaintes ?

Paul-Bernard Haut et moi, nous nous comprenons, notre différent est sur un terme,
pour moi c' est et ce sera apprêt avant peinture en français et primer before paint en anglais. Si vous voulez absolument dire primaire pour apprêt, je ne peux vous en empêcher; mais ce n' est pas dans mon vocabulaire, dans ce sens.
Cordialement.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !